Quando a novela rebela-se…

(Isso é meu primeiro artigo em português, seja obrigado para sua compreensão. As correções ou remarcas são bem-vindos.)

A novela é uma verdadeira instituição no Brasil. Basta andar pelas ruas às 21h para perceber, a maioria dos televisores que você encontra em qualquer bar irá mostrar-lhe (se não a difusão de uma partida de futebol), a novela o tempo da Globo, o canal privado, tipo de  TF1 francês, fornecedor-de-tempo-de-cérebro-disponível-para-Coca-cola. Lire la suite

Publicités

Quand la novela se rebelle…

La novela est une véritable institution au Brésil. Il suffit de se balader dans la rue à 21h pour s’en rendre compte, la majorité des télés que vous trouverez dans n’importe quel bars vous montreront (si ce n’est pas la difusion d’un match de foot) la novela  du moment de la chaîne Globo, chaîne privée, notre TF1-vendeur-de-temps-de-cerveau-disponible-pour-Coca-cola, bien de chez nous.

Pas de gays, de pauvres ni de noirs…

Je ne suis habituellement pas un fan de ces mielleuses comédies, dont la qualité de cadrage et de lumière sont en compétition avec les dialogues et le scénario pour savoir à qui revient la palme de la nullité technique ou artistique. La plupart du temps, la novela est un puissant outils culturel de propagande, qui transmets à la masse les valeurs de la classe dominante : individualisme, consumérisme, méritocratie, le « Brasilian Dream » version Globo. Lire la suite